Au fil de la plume

Un forum pour les artistes *en herbe ou confirmés*, pour les dévoreurs de livres, ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chapitre premier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nasuda
Admin
avatar

Messages : 903
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 21
Localisation : Castral Roc

MessageSujet: Chapitre premier.   Sam 22 Fév - 23:38

« Je suis insomniaque, j’ai l’esprit en vrac »
- Complètement maniaque, 1789 les Amants de la Bastille

Parfois dans la vie, on a l’impression que tous les évènements se cumulent pour nous fait croire que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue. Tout s’effondre, comme un château de cartes sous un courant d’air.
On ne croit plus en rien. On s’imagine que tout ce que l’on savait n’était qu’un mensonge, une grande illusion. Quel idiot sommes-nous ! Il ne faut jamais croire ceux que nous aimons, ce sont eux qui ont le plus grand des pouvoirs sur nous. Eux peuvent nous anéantir en une phrase. Un vide se creuse en nous, en notre âme. Nous sommes vides, vide d’émotion, vide de pensée cohérente. Tout se bouscule. Colère. Haine. Tristesse. Rage. Désespoir. Abandon. Nous sommes qu’on ne sourira plus jamais. Rien ne pourra nous rendre plus jamais heureux. Et on pleure. On pense que l’on va se dessécher comme pauvre fruit. Devenir aussi flasque que son traître de cerveau, qui ne tourne plus. On s’assèche, les yeux rouges et irrités, exorbités.
Alors on se réfugie dans un domaine. On s’y plonge corps et âme, à en perdre la tête et le sommeil. On s’occupe l’esprit de toute manière possible. Nos idées obscures nous quittent, on reprend le court de notre vie.
« Je pars. Rien n’est plus possible. Nous ne sommes pas une famille. »
Coeur qui se fissure. Larmes qui glissent sur mes joues à peine sèches. Nouvelle désillusion.
Finalement, nous venons peut-être au monde pour souffrir. Peut-être sommes-nous tous masochistes. Malgré nos blessures, nous continuons. Sommes-nous stupides au point de redemander un coup dans la poitrine ? Ou sommes-nous seulement trop optimistes à croire que tout ne peut aller toujours en s’améliorant ? Ou suis-je simplement trop triste pour exprimer une pensée logiquement concrète. C’est bien connu, on ne peut réfléchir correctement l’esprit embrumé.

Mais au fond, je n’ai toujours connu que la dislocation émotionnelle, toujours perturbée derrière un sourire sculpté sur mes lèvres. Car finalement, qui peut dire que l’on va mal, quand on ment sans cesse derrière un bonheur simulé et alors qui peut nous aider à nous sentir moins triste, moins seul, moins abandonné, moins misérable ?
Dans ces moments, je voudrais simplement ouvrir la porte, mettre mes écouteurs dans mes oreilles et balancer de la musique, de cette musique qui vous explose les tympans à vous en faire mal, à vous détruire, au point de ressentir les pulsations de la batterie dans votre poitrine. Et me mettre à courir. Courir aussi vite et longtemps que mon corps pourrait le souffrir jusqu’à tomber, sans force, contre un arbre et vomir ma rancune.

Mais comme a dit Florent Pagny : « Restent les murs porteurs ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-gif.tumblr.com
BloomyT

avatar

Messages : 2144
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Chapitre premier.   Dim 23 Fév - 23:46

Eh beh !!! Sad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chapitre premier.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mockingjay : Le résumé officiel et le début du 1er chapitre ! [Spoiler]
» Livre Premier - Chapitre 1
» roman fantastique -- premier chapitre
» Semaine 1: Prologue et livre 1er, chapitre 1
» Le voleur d'âme chapitre 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil de la plume :: Tout les écrits :: Vos écrits-
Sauter vers: