Au fil de la plume

Un forum pour les artistes *en herbe ou confirmés*, pour les dévoreurs de livres, ...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 une première ébauche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BloomyT

avatar

Messages : 2133
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: une première ébauche   Dim 1 Oct - 5:18

Je n'en étais pas sur. je pensais que tout était arrêté. Du moins, c'est ce que l'on m'avait dit. ce fameux "on". A tel point que je suis incapable de dire de qu'il s'agissait. Me je l'ai ou les ai crus. Ils semblaient avoir raison. Leur propos avait une telle force, une telle sincérité que c'était impossible de les remettre en doute. Donc je les ai cru. Mais pourquoi les ai-je cru ? Pourquoi ? Pourquoi ?... La sincérité des mots. Que m'avaient-ils dit exactement ? Je ne m'en souvient plus. Mais cela était si beau, si doux, si rassurant que je ne pouvais que les croire. Et depuis le temps que tous nous attendions cette nouvelle, cette heureuse nouvelle. Je crois que j'ai pleuré. Mais je n'en suis pas sur. J'aurais pu. M'effondrer, comme cela, en larme. Comme une brèche sur un barrage. Un filet, puis cela enfle, enfle, et le barrage cède en une déferlante, ravageant tout sur son passage. C'est ce qui à du se passer avec ces mots. Les paroles grossirent, grossirent dans mon esprit, le barrage étant mon stress, ma tension. Et lorsque cela disparu, lorsque je me suis entièrement relâché, alors oui je me suis peut-être effondré, et peut-être oui me suis-je mis à pleurer. Combien de temps cela a-t-il pu durer ? je n'en sais rien... Je viens juste de me réveillé, j'ai perdu toute notion de temps, car j'ai dormi, profondément, pour une fois, depuis bien longtemps. Dormir. Un plaisir simple. Je ne savais même plus à quoi cela ressemblait. Il y avait si longtemps que je n'avais pas dormi réellement. Tellement longtemps... J'ai peut-être dormi des jours, ou seulement quelques heures, quelques minutes... Le soleil n'a pas beaucoup changé de place dans le ciel. Et pour une fois je n'ai pas rêver.

Que dois-je faire alors ? Continuer comme avant, ou croire, et changer ? Suis-je prêt aussi à abandonné ce que j'étais, ce que je suis devenu ? Mais que suis-je déjà, en faite. Je ne me rappelle plus trop. Un gardien, peut-être. Un guetteur ? Un voleur ? Un tueur ? Si j'arrivais déjà à me rappelé qui était ce "on", j'aurais peut-être déjà une piste. Mais il est trop tard. Ils sont partis. Et je me retrouve seul. Encore une fois ? Je ne sais plus. Je ne sais plus rien. Ils sont venus, avec leur mot. Cela m'a ému, bouleversé. Je les ai cru. Et depuis mon réveil, j'ai oublié, tout oublié. Ou presque. Est-ce que cela c'est arrêté, comme ils me l'avaient dit ? ou comme je le croyais aussi. M'en étais-je douté avant leur arrivée ? N'étaient-ils là que pour confirmer ce que je savais, devinais, pressentais ?
Tout était enfin fini. Depuis le temps que j'attendais cela. Mais qu'attendais-je au fond ? Je ne le sais plus. Sauf que cela serait enfin fini. Que cela avait duré longtemps, très longtemps, trop longtemps. J'attendais cela avec désespoir. Puis ils sont venus, ils ont parlé, sont repartis. Et depuis, les mots ont fait renaitre l'espoir, mais vidé ma mémoire.

Qui suis-je ? Qu'ai-je fait ? Qu'espérège ? Et ou sont les autres ? Pas les "on", je les ai vu repartir, avant de m'endormir. Non, ils n'étaient plus là à mon réveil. Ils sont partis juste avant mon sommeil, non ? je ne sais plus, je ne m'en souviens plus. Ou sont-ils encore là, cachés, à dormir, pour se protéger du soleil ?

Stop ! Calme toi. Respire. Détends-toi ? Tu viens de dormir, bien dormir, pour une fois, depuis bien longtemps. Mais que veux dire bien longtemps ? Est-ce en jours, semaines, mois, années ? Depuis combien de temps ? Suffisamment longtemps pour être fatigué, très fatigué. Mais fatigué de quoi ? Ce que je faisait avant ? Mais que faisais-je, justement ? Suis-je si reposé que cela que je ne me rappelle de rien ? Ou me suis trop longtemps reposé que tout c'est effacé avec le sommeil. Le sommeil permet l'oubli, dit-on. Des heures, des jours, des mois, des années... Des siècles... Non, c'est trop, des siècles. Jamais ! Jamais ! Jamais ! Sauf si... Mais non, cela n'est pas possible, je ne suis pas, je ne peux pas être cela ! C'est impossible. Ce doit être impossible. Oui, impossible...

J'ai peur, très peur. Et si j'étais... Et si rien ne c'était arrêté. Si tout avait continué, encore et encore. Que juste mon sommeil m'avait fait croire que... Que j'avais rêvé de ses "on" qui avaient annoncé cette nouvelle... Et ou sont-ils ces "on" ? Je ne vois rien. Je ne vois plus rien. Mes yeux me brule. Il y a encore du soleil. Je n'ai peut-être pas dormi longtemps, car il y à encore du soleil, là, au dessus de ma tête, comme toujours. Il est là, chaud, vaillant, projecteur. Non, protecteur. Pourquoi ai-je dit projecteur ?

Je ne sais pas ou je suis. l'ai-je su un jour ? Je devais avoir une mission, on m'a amené là. Pas les mêmes "on". Mais des "on" quand même. On m'a amené ici, pour faire quelques chose. Mais quoi ? Je ne sais plus. Déjà savoir ou je suis. Mes yeux me font mal. De plus en plus mal. Et pourtant j'ai dormi. Je ne vois rien. Du moins, pas grand chose. Pas les "on", en tout cas. Je ne vois rien. Pas de montagne, pas de forêt, ni de rivière, de lac, d'océan... Je ne vois rien, même pas mon ombre sous ce soleil projecteur. Mais il est au dessus de ma tête, pas d'ombre. Tout est blanc, ou jaune, partout. Même le ciel. Pas d'horizon.

Pas d'horizon. Mais avant ? Il me semblait qu'avant, il y avait... Il y avait quoi, déjà ? Je ne le sais plus. Des choses, surement. Un soleil, une horizon, au loin, qui faisait rêver. Une horizon lointaine, inatteignable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
une première ébauche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma première ébauche de BD
» Le Capitaine Kul'eu'Grat (première ébauche)
» Codex vaisseaux-mondes eldars (Première ébauche)
» Besoins de critiques constructives sur une première ébauche
» Ma première aquarelle....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil de la plume :: Tout les écrits-
Sauter vers: